Tel

06-38-81-83-89

E-mail

contact@lesmassagesdeseverine.fr

Horaires d'ouverture

Lun - Sam : 9h- 19h

Bonjour à tous,

Voilà! C’est fini ! comme dit la chanson… Cela fait une semaine que j’ai terminé mon cursus. Les examens au mois de septembre! Cela me fait tout bizarre. J’aimais cette idée de découvrir de nouveaux massages, de revoir mes collègues, de partir pour Pantin, même si le lieu n’est pas rêvé ! Mais ces moments rythmés mon existence. Et là, se dire que c’est terminé me fait comme un vide. Il faut dire que la reprise s’est faite sur les chapeaux de roues. Un massage par semaine pendant trois semaines. A peine a t’on commencé à digérer le premier que le second arrive… tout ce à quoi je voulais échapper et bien non!!

En plus de tout cela, il y a ce protocole et notamment le port du masque toute la journée. En tissus ou jetable, il est juste insupportable. Travailler avec cela est très pénible. Le soir, j’ai l’impression qu’il est incrusté en moi ! Malheureusement, il est indispensable et pour longtemps… Alors, j’ai regardé un peu partout l’histoire du masque. Aujourd’hui, il symbolise la pandémie, le coronavirus. Cependant, les premiers masques de protection ne datent pas d’hier mais d’avant avant hier ! . Ils apparaissent sous l’Empire Romain, il y’a 2000 ans. Il était fabriqué à partir de Vessie animale. Au 16éme siècle, Léonard de Vinci adapte le masque et propose l’utilisation d’un tissu imbibé d’eau à placer sur la bouche des navigateurs pour se protéger d’éventuelles attaques chimiques lors des batailles navales.

Pendant les épidémie de pestes, le masque avait été remis au goût du jour puisque les médecins pensaient que la maladie se propageait par le nez et la bouche. Mais il devient indispensable lors de la révolution industrielle. Il était particulièrement conseillé pour tous les corps de métier exposés à des substances dangereuses . Au 19éme siècle, les médecins vont découvrir que des maladies se propagent par la salive et vont encourager le port du masque lors des interventions chirurgicales. Le premier chirurgien à l’enfiler dans une salle d’opération fut Paul Berger, en 1897 à l’hôpital Tenon. Cocorico!!!

Finalement, ce masque, si tout le monde le porte dans les endroits clôts, permettra de diminuer le nombre de malades. Il n’est pas encore temps de le reléguer dans nos placards. Il sauve des vies. Alors, je signe!

Encore quelques jours ou peut être quelques semaines et c’est les vacances ! là encore, ce coronavirus nous aura bien embêté ! Les voyages à l’étranger : terminé ! Pas de remboursement mais des avoirs ! Espérant qu’entre temps, les agences de voyages et les compagnies aériennes ne fassent pas faillites ! bref, tout est remis en question ! Quelle drôle d’année ! En tout cas je vous souhaite de belles vacances en France !!!! Cocorico ! et espère vous revoir très vite.

Articles recommandés

1 commentaire

  1. Merci pour l’histoire du masque 😊
    C’est vrai qu’il commence à devenir envahissant et c’est pas fini.
    A bientôt sur ta table de massage

Répondre à Nathalie B Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.